En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

Cour d'appel de Paris, n° 025396 du 21 septembre 1989

share share
print
Chirurgie esthétique - Défaut de surveillance - Hématome non décelé par l'infirmière - Perte de l'oeil - Responsabilité entière de la clinique du fait de l'infirmière.
Une patiente a subi une blépharoplastie en vue d'un lifting facial et a perdu la vision d'un oeil. Une clinique est responsable de la faute d'une préposée infirmière de nuit qui devait surveiller une patiente ayant subi une intervention chirurgicale concernant les paupières-blépharoplastie-dont le risque de cécité est connu. Elle n'a pas décelé un hématome ce qui a retardé le traitement qui aurait peut être évité à la malade la perte de la vision de son oeil. La clinique doit donc réparer les conséquences dommageables de la faute commise par sa préposée. Le préjudice est évalué à la perte relative de chance d'éviter la cécité de l'oeil atteint.

En savoir plus

Voir la jurisprudence