En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

Qui peut exercer les activités d'aide-opératoire, instrumentiste, circulante au bloc opératoire ?

share share
print

Réponse du 17 octobre 2008


L'article 12 du décret n° 2002-194 du 11 février 2002 précise bien qu'en per-opératoire les activités d'aide opératoire, d'instrumentiste et de circulante sont assurées en priorité par une infirmière titulaire du diplôme d'Etat d'IBODE ou par une infirmière en cours de formation d'IBODE.
Faute d'IBODE ces activités sont exercées par une IDE.

Pour pallier la pénurie d'IBODE et d'IDE, le ministère a exceptionnellement autorisé les circulantes, instrumentistes et aides-opératoires non IDE mais qui avaient six ans d'ancienneté dans la profession à continuer d'exercer leur activité sous condition de passer une "vérification des compétences" (article 38 de la loi n° 99-641 du 27 juillet 1999 portant création d'une couverture universelle ) complétée par une formation de quatre-vingt onze heures qui devra être effectuée avant fin 2007 (décret n° 2006-347 du 10 mars 2006).

Une aide soignante qui exerçait en tant qu'aide-opératoire et qui n'a pas satisfait aux épreuves de vérification des connaissances, ne peut plus exercer cette activité au sein du bloc.

Sources :