En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

Une aide-soignante peut-elle prendre la tension artérielle d'un patient ?

share share
print

Réponse du 28 mars 2007

Depuis l'arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d’aide-soignant, un aide-soignant doit être capable d'apprécier l'état clinique d'une personne. En effet, il doit, en collaboration avec l'infirmière et sous sa responsabilité, être capable de mesurer les paramètres vitaux (pression artérielle, pulsations, température, rythme respiratoire, mensurations, conscience, volume urinaire) en utilisant les outils spécifiques et de réaliser les courbes de surveillance.

L'aide-soignant diplômé avant la parution de l'arrêté du 22 octobre 2005, peut effectuer ce geste sous certaines conditions : avoir suivi une formation à la prise de tension du malade, travailler en collaboration et sous la responsabilité de l'infirmière qui est responsable en cas de faute ou d'erreur de l'aide-soignant.

Source :