En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

12 novembre - JL Durousset son livre Le privé peut-il guérir l'hôpital ?

share share
print


 
Communiqué de presse
        
Direction de la Communication    

Circulaire Ref :  101- 2010

Avec son livre Le privé peut-il guérir l’hôpital ?, le Président de la FHP nourrit le débat sur l’avenir du secteur hospitalier

 

Paris le 12 novembre 2010. La Fédération de l’Hospitalisation privée (FHP) annonce la sortie prochaine en librairie du livre de son Président, Jean-Loup Durousset, intitulé « Le privé peut-il guérir l’hôpital ? », publié aux Éditions Nouveaux Débats Publics.

Dans cet ouvrage, Jean-Loup Durousset propose une vision décalée de l’hôpital en France, loin des idées reçues et du discours ambiant, et énonce des propositions concrètes pour sauver « le meilleur système de santé au monde » menacé par un déficit record (30 milliards d’euros attendu pour 2011).

Face à cet enjeu, et au-delà de la liberté de choix qu’elle apporte aux patients, l’hospitalisation privée oblige à accoler les mots « rentabilité » et « qualité de service » au concept de santé publique. Elle apparaît ainsi comme l’élément vertueux qui peut rétablir un équilibre. La guérison du système hospitalier français ne pourra faire l’économie de profonds changements et d’une nécessaire redistribution des rôles et des responsabilités.

 

3 questions à… Jean-Loup Durousset :

Vous ambitionnez de sauver l’hôpital public, mais êtes-vous bien placé pour le faire en tant que président de la Fédération de l’Hospitalisation privée ?

Le privé peut être une force de proposition, une source d’innovation et de dynamisme. La réforme de l’hôpital public reste une question taboue. Il est temps de cesser de faire croire aux Français que le secteur hospitalier public a besoin de toujours plus de moyens. Il faut surtout répartir l’argent différemment et modifier l’organisation de l’hôpital public selon des règles simples. Des solutions, nous en avons à proposer…


Quelles sont vos propositions ?

Dans mon livre, j’énonce 20 propositions qui peuvent nous aider à « guérir » l’hôpital : remise en question des modes d’allocation des ressources aux établissements mais aussi aux équipes médicales ; incitations à faire toujours plus, et non plus toujours moins ; obligation de mesurer la rentabilité ; nécessité de revoir la formation des médecins ; urgence de replacer le patient au cœur du système (et pas seulement le médecin !)… Nous sommes prêts à aider l’hôpital à mieux s’organiser.


Dans votre livre, vous prônez une vaste réforme de la formation des médecins ? Pourquoi ?

En France, les étudiants sont confinés dans le giron des Centres Hospitaliers Universitaires. La formation y est déconnectée de la réalité économique, la place du patient n’y est que très peu abordée et le travail collectif peu valorisé. La raison majeure de ces dysfonctionnements, c’est que le parcours de formation des médecins s’effectue exclusivement au sein de l’hôpital public. Les cliniques sont soigneusement écartées, comme si elles étaient des lieux de perdition ! Il faut permettre aux jeunes médecins de couper le cordon et de reconnaitre qu’ils ne sont pas uniquement les enfants de l’hôpital public.

 

Jean-Loup Durousset est président de la Fédération de l’Hospitalisation privée depuis juillet 2007. Titulaire d’un DEA en économie de la santé, diplômé de l’IEP Lyon, il est aussi président-directeur général du groupe Noalys.

A propos de la FHP

En France, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) regroupe l'essentiel du secteur privé, soit quelque 1200 cliniques et hôpitaux privés, qui assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients, sans aucune distinction économique et sociale.

Près de 200.000 personnes travaillent dans les établissements de ce secteur d’activité, dont 140.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) et 40.000 médecins. Ils assurent et prennent en charge:

  • 60% des interventions chirurgicales et 75% de la chirurgie ambulatoire en France
  • une personne sur deux atteintes d’un cancer
  • 2 millions de passages dans 134 services d’urgence
  • un accouchement sur trois
  • 20% des hospitalisations psychiatriques
  • 30% des soins de suite et de réadaptation


Contacts presse

FHP
Christine Auberton
Tél : 01 53 83 56 63  
christine.auberton@fhp.fr 
  FD
Emmanuelle Flobert/Guillaume Granier
Tél : 01 47 03 68 10
emmanuelle.flobert@fd.com/guillaume.granier@fd.com