En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

14 mars - Bilan entretien avec Roselyne Bachelot

share share
print
Communiqué de presse


Paris, 14 mars 2008

entretien du  president j.L. durousset avec mme r. bachelot :
la FHP salue quelques avancées mais reste mobilisée

A l’invitation de Mme la ministre de la Santé, de la jeunesse et des sports faisant suite à la mobilisation des cliniques sur les dernières semaines après l’annonce des tarifs 2008, le Président de la FHP, M. Jean-Loup DUROUSSET, s’est entretenu ce jour avec Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN.

Aux difficultés des établissements de santé, dans leurs différentes spécialités, exposées par le Président, Madame R. Bachelot a réservé une écoute attentive et apporté quelques réponses.

Pour la psychiatrie, la ministre a proposé pour 2009 de prendre en compte dans la tarification la lourdeur des patients.

Pour les spécialités de SSR/RF, à la demande de prise en compte de l’effet champ dès la construction de l’objectif quantifié national ainsi que la nécessité de moyens pour poursuivre la médicalisation des soins de suite, la ministre a proposé de construire différemment l’objectif des dépenses SSR en retenant trois volets : volume d’activité, évolution de tarifs et impact de la médicalisation. Mme R. Bachelot a par ailleurs exprimé son attachement à un maintien des USLD en hospitalisation privée.

Sur le secteur du MCO, la ministre s’est montrée prête à renouveler les aides pour les maternités en difficultés et les établissements isolés. Elle a par ailleurs donné son accord à un financement des actes de monitoring fœtal, actes aujourd’hui assurés gratuitement par les maternités privées.

Les activités de Surveillance continue et de réanimation ont également été évoquées. Sur ce sujet la ministre a indiqué que les ARH seraient rapidement informés de la possibilité de distribuer des enveloppes « AC » pour les établissements en difficultés.

Enfin Madame Bachelot s’est déclarée favorable à la possibilité de facturation de chambres particulières en chirurgie ambulatoire et a annoncé la mise en place rapide d’un groupe de travail sur la révision des normes.

Ce rendez-vous attendu par la profession a ainsi été marqué par quelques avancées que la FHP salue. Cependant face à la gravité de la situation engendrée par la faiblesse des évolutions tarifaires et le refus de la ministre d’accorder l’enveloppe sociale demandée au prétexte qu’il s’agirait de « saupoudrage des ressources », les hôpitaux et cliniques privés restent mobilisés et préparent activement leur Journée nationale de l’Hospitalisation privée du 10 avril prochain.

Contact :   Christine Auberton - tél : 01 53 83 56 63 - christine.auberton@fhp.fr