En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

13 février - La FHP se mobilise pour une juste reconnaissance de son rôle et de son activité

share share
print


Communiqué de presse

Paris, le 13 février 2008


LA FÉDÉRATION DE L'HOSPITALISATION PRIVÉE SE MOBILISE POUR UNE JUSTE RECONNAISSANCE DE SON ROLE ET DE SON ACTIVITÉ


La Fédération de l’Hospitalisation Privée lance une mobilisation nationale de ses adhérents sur l’ensemble du territoire.

L’hospitalisation privée répond à des exigences de soins, de proximité et de qualité. Pourtant, ses missions et ses activités ne sont pas reconnues et font les frais d’une politique inégalitaire, irréaliste et incompréhensible.

La FHP a décidé de faire entendre ses préoccupations et son mécontentement vis-à-vis des arbitrages tarifaires que le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports devrait rendre dans les prochains jours.

Les directeurs d’établissement adhérents de la Fédération de l’Hospitalisation Privée interpelleront les candidats aux élections municipales sur les risques de déstabilisation des hôpitaux privés. De leur côté, les présidents régionaux se mobiliseront sur tout le territoire le jeudi 14 février en rencontrant la presse.

Ayant adopté la tarification à l’activité dès 2005, les hôpitaux privés sont en effet tributaires de la fixation des tarifs. Or, le gouvernement n’envisage, selon les dernières indications, d’augmenter les tarifs que de 0,4% à 1,7 % selon les spécialités (0,4% pour les activités MCO ; 1% pour les SSR ; 1,7% pour la psychiatrie). soit moins que les prévisions d’inflation pour la troisième année consécutive.

Cette décision se fonde sur une estimation complètement irréaliste du volume d’activité des hôpitaux privés. Irréaliste, cette décision serait également totalement incompréhensible puisqu’elle va à l’encontre de l’engagement pris par l’Etat dans les lois de financement de la sécurité sociale de 2004 et 2005, prévoyant une convergence des tarifs hospitaliers des secteurs publics et privés d’ici à 2012.

La Fédération de l’Hospitalisation Privée demande aux pouvoirs publics de faire enfin preuve d’équité en assurant une meilleure répartition des crédits entre le secteur public et le secteur privé. Cela doit se traduire par une hausse des tarifs indispensable pour l’année 2008, un plus grand accès aux enveloppes MIGAC dont l’hospitalisation privée est exclue dans les faits et un examen plus juste des dossiers candidats au financement Hôpital 2012.




Contact : Christine Auberton - tél : 01 53 83 56 63 - christine.auberton@fhp.fr