En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

12 décembre - La baisse des résultats rend la situation économique des cliniques préoccupante

share share
print
Communiqué de presse


Paris, le 12 décembre 2008


Observatoire économique et financier des cliniques MCO -  CTC conseil    

la baisse des résultats  rend la situation economique  

des cliniques preoccupante

 

Le cabinet CTC conseil qui a mis en place depuis plusieurs années l’Observatoire économique et financier des cliniques MCO vient de présenter avec la  Fédération de l’Hospitalisation privée FHP et le syndicat de spécialité FHP-MCO les résultats des cliniques de médecine, chirurgie et d’obstétrique sur l’année 2007.
 

Les chiffres clés marquent une dégradation sensible des résultats
 

- L’évolution du chiffre d’affaires de 2006 à 2007 s’est sensiblement ralentie avec un taux de +1,8%  en régression par rapport aux années précédentes

- La masse salariale a progressé de +2,8% sachant que les frais de personnel constituent le plus gros poste de charges (53%)

- La MBA - marge brute d’autofinancement – baisse à un taux de 6,40% du chiffre d’affaires contre 6,69% en 2006

- Le résultat d’exploitation et le résultat net se dégradent conduisant pour ce dernier à un ratio Résultat net/chiffre d’affaires de +1,9% en données nationales corrigées. Il faut souligner que les cliniques spécialisées de petite taille souffrent particulièrement avec un ratio qui s’est dégradé à 0,9%.

- Au niveau du bilan, le fonds de roulement atteint un seuil limite de 1 tandis que le besoin en fonds de roulement augmente.

 
En 2007 c’est 33% des établissements qui sont en déficit, soit 237 cliniques. Une clinique par semaine ferme ou se regroupe avec un autre établissement.

 
Des perspectives préoccupantes

« Ces résultats constituent un signal d’alarme. Nous voulons pouvoir investir au service des patients. Il n’est pas acceptable que l’assurance maladie ne nous finance aujourd’hui qu’à hauteur de 90% de nos charges » a déclaré Lamine GHARBI, Président de la FHP-MCO.

Les remboursements de l’Assurance maladie ne couvrent en effet que 90 % des charges des cliniques. Les 10 % manquants proviennent des produits annexes comme les chambres particulières.

Sur l’année 2008, le ralentissement de l’activité s’est confirmé et laisse augurer d’une année 2009 également en baisse au niveau du volume.

« Avec un Ondam à 3,3%, nous souhaitons que nos tarifs en 2009 nous permettent de faire face à nos difficultés. Il n’est plus possible que des prélèvements MIGAC destinés à financer les établissements de santé publics déficitaires pénalisent le taux d’évolution des tarifs » a conclu Jean-Loup DUROUSSET, Président de la FHP.

Contacts :     

FHP : Christine Auberton :  01 53 83 56 63/06 87 72 75 01     christine.auberton@fhp.fr

FHP-MCO : Véronique Molières : 06 82 38 91 32             vmolieres@googlemail.com

 

PJ : présentation CTC conseil à télécharger