En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

27 juillet - Grève des praticiens libéraux

share share
print

Communiqué de presse du 27 juillet 2006



MALGRÉ LA GRÈVE DES PRATICIENS LIBÉRAUX, PERMANENCE ET CONTINUITÉ DES SOINS
CONTINUENT D’ÊTRE ASSURÉES DANS LES CLINIQUES PRIVÉES



Malgré le caractère suivi du mouvement de grève des praticiens libéraux des cliniques privées débuté le 24 juillet 2006, la permanence et la continuité des soins continuent d’être assurées dans les cliniques privées de France.

Le mouvement de grève lancé par les praticiens libéraux des cliniques privées s’avère suivi dans les établissements et impacte le fonctionnement de nombreuses cliniques, même si la mobilisation demeure très variable selon les régions.

Si, à ce jour, plus de 150 d’établissements sont concernés par ce mouvement, la permanence des soins continue néanmoins d’être assurée dans l’ensemble des cliniques privées, notamment grâce au report de l’activité programmée et non urgente.

Compte tenu de leur rôle essentiel dans l’organisation du système de soins, les cliniques privées se sont organisées pour faire face à ce mouvement des praticiens libéraux, en assurant la continuité de la prise en charge des patients, particulièrement s’agissant des services de maternité et des services d’urgences.

De nombreux praticiens libéraux participant au mouvement de grève continuent d’ailleurs d’assurer normalement le suivi de leurs patients durant la période.

« La FHP comprend le mouvement des praticiens libéraux, appelant au respect des négociations conventionnelles et des accords passés. Nous souhaitons qu’un dialogue puisse s’instaurer dans les plus brefs délais pour permettre une issue rapide à ce conflit, qui perturbe le fonctionnement normal des établissements. Les cliniques privées continueront d’être mobilisées pour assurer la permanence des soins durant tout l’été, notamment dans le cadre du plan canicule » a déclaré Ken DANIS, Président de la FHP.