En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

29 mai - La FHP inquiète après la parution des Décrets Urgences

share share
print

Communiqué de presse


Lundi 29 mai 2006


La FHP inquiète après la parution des Décrets Urgences



L’Hospitalisation Privée reçoit chaque année 2 millions de passages aux urgences dans les 120 sites autorisés. La FHP réaffirme la volonté de la profession à s’engager dans cette activité et entend également poursuivre le développement de la prise en charge des patients aux urgences.

Les nouveaux décrets urgences suppriment les distinctions entre SAU, UPATOU et POSU au profit d’une dénomination unique : « Structure d’urgence ». Cette suppression des qualifications des centres d’urgences suscite des interrogations, tant en termes de prises en charge spécifiques des patients, répondant ainsi au mieux aux besoins de la population desservie, qu’en termes de régime d’autorisations, entraînant une obligation de formalisation des réseaux d’urgences.

«On ne sait pas, à l’heure actuelle, si tous les sites d’urgences aujourd’hui en activité, seront demain reconnus comme membres à part entière des réseaux d’urgences. De plus, les précédents décrets ne datent que de 3 ans et n’ont fait l’objet d’aucune évaluation» précise le Président RK DANIS.