En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

1er février - Plan de lutte contre la pandémie grippale

share share
print
Communiqué de presse

mercredi 1er février 2006


PLAN DE LUTTE CONTRE LA PANDEMIE GRIPPALE :

« L’HOSPITALISATION PRIVÉE SOUHAITE ÊTRE EN MESURE DE RÉPONDRE PLEINEMENT
À UNE ÉVENTUELLE PANDÉMIE GRIPPALE »


En cas de pandémie de grippe aviaire, les cliniques privées seront associées à la prise en charge et au traitement médical des patients atteints.
Pleinement mobilisées pour répondre à cette éventualité dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre la grippe aviaire, les cliniques privées s’inquiètent de l’organisation des circuits de distribution et d’approvisionnement des moyens de protection dans l’ensemble des établissements hospitaliers en cas de pandémie grippale (masques de protection, antiviraux et vaccins principalement).

L’hospitalisation privée dispose aujourd’hui d’une importante capacité d’accueil et de prise en charge en matière de réanimation, s’ajoutant à ses 120 centres d’urgence disponibles en permanence à travers la France. En cas de pandémie grippale, l’hospitalisation privée mobilisera l’ensemble de ses moyens de réanimation et d’urgence pour assurer la prise en charge immédiate des patients atteints. Dans le cadre de ce plan, les cliniques privées ont à ce jour déjà préparé l’ensemble de leurs plateaux techniques et alerté leurs équipes en les informant des moyens à mettre en œuvre pour traiter d’éventuels cas grippaux

La FHP organise, le 2 Février 2006, une réunion de ses adhérents afin de leur présenter un état d’avancement sur le plan gouvernemental et de mutualiser les expériences locales.

« L’hospitalisation privée entend assumer ses responsabilités et le rôle qui est désormais le sien dans le système de santé Français, afin de répondre pleinement à une éventuelle pandémie. C’est pourquoi les cliniques privées souhaitent que soit mise en place une organisation structurée des moyens de protection des professionnels de santé et de traitement des patients. Le principe de précaution et la vigilance face à cette pandémie doivent aujourd’hui nous amener à faire en sorte que tous les établissements, publics et privés, puissent être en mesure de faire face à une éventuelle pandémie », a déclaré Ken DANIS, Président de la Fédération de l’Hospitalisation Privée.


Contact : Dominique TREZEGUET – 01 53 83 56 63