En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

06 juillet 2012 - Face à la gravité de la situation des comptes de la Sécurité sociale, la FHP propose l’organisation d’une Conférence nationale

share share
print




COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Paris, le 06 juillet 2012

Face à la gravité de la situation des comptes de la Sécurité sociale,

la FHP propose l’organisation d’une Conférence nationale
pour améliorer l’efficience des soins, sous l’égide de la Ministre
des affaires sociales et de la santé




Paris, le 6 Juillet 2012 - A l’issue de la Commission des comptes de la Sécurité sociale qui s’est tenue le 5 juillet, la Fédération de l’Hospitalisation privée rappelle sa pleine conscience de la gravité de la situation financière  à laquelle notre système de santé et d’assurance maladie est confronté à court et moyen terme.

Elle partage avec les professionnels de santé l’analyse par les pouvoirs publics des principales difficultés : évolution de la démographie médicale, inégalités géographiques d’accès aux soins, augmentation des restes à charge.

Acteur incontournable du système de santé, avec  1100 établissements de santé privés exerçant dans toutes les spécialités et 8 millions de patients qui leur font confiance chaque année, la FHP considère qu’une action déterminée pour améliorer l’efficience de l’organisation du système de santé français est à engager sans délais.

Plusieurs conditions sont à remplir au préalable :

  • Un cadrage financier global à court et moyen terme de l’ONDAM doit permettre à chaque catégorie d’acteur  (hospitalisation, médecine de ville, médico-social, …) d’avoir une vue claire de ses perspectives économiques. S’agissant de l’hospitalisation privée, un écart durable  entre l’évolution des charges et celle des tarifs compromettrait sa capacité à assurer durablement ses missions. La transparence de l’ensemble des flux de financement doit impérativement accompagner ce cadrage.
  • Une amélioration de l’efficience du système de santé est indispensable à la maîtrise de l’évolution des dépenses. Elle repose sur la capacité des acteurs à se coordonner  pour améliorer l’organisation du parcours de soins.
  • A cet effet, la FHP propose d’organiser dès la rentrée une conférence réunissant  tous les acteurs de la chaîne de soins pour définir ensemble un programme triennal d’amélioration de l’efficience des soins.
  • Pour conduire ce programme,  une véritable maîtrise d’ouvrage nationale (avec un responsable clairement identifié) et la rénovation du cadre contractuel national et local entre l’Etat et les acteurs sont nécessaires. En particulier une distinction claire est à établir entre le rôle de régulateur de l’offre de soins qui revient naturellement à la puissance publique et son rôle de gestionnaire d’une catégorie d’établissement qui la situe trop souvent en conflit entre ces deux catégories de responsabilités. 

Accessibilité aux soins, qualité des soins et maîtrise budgétaire, loin d’être antinomiques, sont trois défis que les cliniques et hôpitaux privés entendent relever dans un esprit de pleine responsabilité.

A propos de la FHP

1100 cliniques et hôpitaux privés assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients. 150 000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et plus de 40 000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :

  • 55% des interventions chirurgicales et près de 70% de la chirurgie ambulatoire en France
  • 2 millions de passages dans 132 services d’urgence
  • Un accouchement sur quatre
  • Près de 20% des hospitalisations psychiatriques
  • Un tiers des soins de suite et de réadaptation



CONTACT PRESSE

FHP
Christine Auberton |  01 53 83 56 63 | christine.auberton@fhp.fr

Agence NM DDB PR
Isabelle Dejeux & Iva Baytcheva | 01 53 32 55 32 | 06 08 16 91 28 | isabelle.dejeux@nmddb.com  | iva.baytcheva@nmddb.com