En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

14 septembre - Face à la nécessité rappelée par la Cour des Comptes d’améliorer l’efficience du système de soins, la FHP propose trois priorités pour le secteur hospitalier

share share
print



COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Paris, le 14 septembre 2012



Face à la nécessité rappelée par la Cour des Comptes d’améliorer  l’efficience du système de soins,
la FHP propose trois priorités pour le secteur hospitalier


Paris, le 13 septembre - Dans son rapport 2012 sur la Sécurité sociale rendu public ce jour, la Cour des Comptes dénonce une nouvelle fois l’ampleur des déficits sociaux de la France, spécialité française indique-t-elle, aucun de nos voisins européens n’acceptant durablement un tel déséquilibre de leurs comptes sociaux.

La Fédération de l’Hospitalisation privée (FHP) a de son côté exprimé à plusieurs reprises son inquiétude face à la gravité de la situation financière de la protection sociale de notre pays. Elle a proposé en juillet dernier dans sa plateforme « Redonnons de l’avenir à notre système de santé » (en ligne sur www.fhp.fr) plusieurs propositions pour préserver notre système de santé solidaire. Rappelons que le secteur de l’Hôpital constitue un volet majeur du système de soins, les soins hospitaliers représentant près de moitié de la consommation  totale des biens et services médicaux.

Pour Jean-Loup Durousset, président de la FHP  «  la France n’est pas condamnée à ces constats réitérés d’immobilisme et de carence. La Fédération propose ainsi  trois pistes d’actions prioritaires ».

1/ Lier la tarification hospitalière à la qualité des soins

La Cour des comptes appelle les Agences régionales de Santé  (ARS) à s’appuyer davantage sur les résultats de la certification délivrée par la Haute Autorité de Santé (HAS) dans les contrats conclus avec les établissements de santé et « d’ en tirer si nécessaire des conséquences financières ». Elle souligne que si 70,6% des cliniques et hôpitaux privés ont reçu une certification pleine pour les deux premières versions de certification (V1 et V2), il est loin d’en être le cas pour toutes les catégories d’établissements hospitaliers. La FHP dans sa plateforme proposait de prendre en compte la qualité des soins dans le système de financement des activités hospitalières.

2/ Clarifier les missions des ARS

Dans un autre chapitre relatif aux ARS, la Cour des comptes appelle à plus d’autonomie pour les Agences et déplore que certaines administrations centrales n’aient pas encore tiré toutes les conséquences de leur création. La FHP, consciente de l’ampleur de la tâche des ARS et de leur importance dans l’organisation des soins, s’interroge sur le maintien de leur double mission de régulateur de l’offre des soins et d’opérateur via leur tutelle des hôpitaux publics.

3/ Améliorer l’efficience du système de soins grâce à la contractualisation

La question de l’efficience du système de soins est centrale pour relever le défi du redressement des comptes sociaux. Plus que jamais la qualité de l’organisation du système hospitalier se pose avec acuité. « Nous proposons  à notre ministère de tutelle d’aller vers une contractualisation avec chacune des  composantes du monde hospitalier. Nous souhaitons pouvoir nous engager dans cette voie rapidement » a déclaré Jean-Loup Durousset, président de la FHP.

A PROPOS DE LA FHP

1100 cliniques et hôpitaux privés assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients. 147 500 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et plus de 40 000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge:

  • 55% des interventions chirurgicales et près de 70% de la chirurgie ambulatoire en France
  • 2 millions de passages dans 130 services d’urgence
  • Un accouchement sur quatre
  • Près de 20%  des hospitalisations psychiatriques
  • Un tiers des soins de suite et de réadaptation

CONTACT PRESSE

FHP
Christine Auberton |  01 53 83 56 63 | christine.auberton@fhp.fr

Agence NM DDB PR
Isabelle Dejeux & Iva Baytcheva | 01 53 32 55 32 | 06 08 16 91 28 | isabelle.dejeux@nmddb.com  | iva.baytcheva@nmddb.com