En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

12 novembre 2012 - la FHP soutient le mouvement du 12 novembre et appelle à la reprise des négociations

share share
print



COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Paris, le 12 novembre 2012





            



Grève des praticiens libéraux et des jeunes médecins :

FHP soutient le mouvement du 12 novembre
et appelle à la reprise des négociations


Paris, le 12 novembre 2012 - La FHP a salué la volonté de l’ensemble des acteurs de tendre à un accord lors de la récente négociation conventionnelle sur les compléments d’honoraires. Elle a pris acte de la signature de l’avenant n°8 à la convention médicale par trois syndicats de médecins.

Aujourd’hui, la FHP et les syndicats de spécialités entendent le mécontentement des médecins spécialistes libéraux et de leurs organisations syndicales qui n’ont pas signé l’avenant. « Nous comprenons leur réaction et déplorons que le mode de négociation n’ait pas permis d’expliquer suffisamment les enjeux de chaque mesure. Un temps de pédagogie a fait défaut » indique Jean-Loup DUROUSSET, président de la FHP.

La Fédération soutient la demande de revalorisation immédiate des tarifs opposables notoirement insuffisants des spécialistes. Elle souhaite également la mise en place au plus vite de la CCAM (classification commune des actes médicaux) clinique qui permettrait le maintien de l’exercice libéral dans les activités de médecine en plein développement.

Elle comprend les inquiétudes des jeunes médecins, exclus des négociations et inquiets pour leur avenir.

« Nous sommes très attachés aux principes sur lesquels reposent la médecine libérale et l’hospitalisation privée » souligne le président de la FHP Jean-Loup DUROUSSET. « Le libre choix du médecin et de l’établissement de santé  font partie des valeurs de notre système de santé» ajoute Lamine GHARBI, président de la FHP-MCO, qui précise : «  Les praticiens qui exercent dans nos établissements ont besoin d’être considérés et rémunérés par la Sécurité sociale de manière décente pour que l’on puisse régler une bonne fois pour toute la question des compléments d’honoraires ».

Les Français sont eux aussi très attachés à la médecine libérale, avec 82% d’entre eux satisfaits des établissements de santé privés et 86% qui estiment que le développement du privé serait une bonne chose pour la collectivité*.

Le mouvement des praticiens va impacter les cliniques et hôpitaux privés et les mesures nécessaires ont en conséquence été prises tant vis-à-vis des patients que des salariés des établissements.

La Fédération invite la ministre des Affaires sociales et de la Santé à entendre les médecins spécialistes et à re-engager au plus vite la discussion.


* Enquête IFOP/Vedici  - septembre 2012


CONTACTS PRESSE

FHP
Christine Auberton |  01 53 83 56 63 | 07 86 40 57 05  christine.auberton@fhp.fr
Agence NM DDB PR :  Isabelle Dejeux Emin Sassi | 01 53 32 55 32 | 06 27 38 19 83 |
isabelle.dejeux@nmddb.com  | emin.sassi@nmddb.com

FHP-MCO (Bridge Communication)
Francis TEMMAN : 01 70 08 61 22 / Mob : 06 50 92 21 56
francis.temman@bridge-communication.com

FHP-SSR
Théodore AMARANTINIS : 04 91 25 39 17
fhpssr@fhp-ssr.fr

UNCPSY
François MEILLIER : 01 45 63 38 41
uncpsy@gmail.com