En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

share share
print



COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Paris, le 5 décembre 2011


Hôpital numérique

Une mutation nécessaire assortie d’un financement clair : une demande légitime de la FHP

Paris, le 5 décembre  – La DGOS annonce cette semaine le lancement du programme Hôpital numérique, qui définit la stratégie nationale des systèmes d’information hospitaliers pour 2012-2016. Pour la Fédération de l’Hospitalisation Privée, concernée au premier niveau, cette annonce est une bonne nouvelle qui ne doit pas faire oublier que rien n’est officiellement prévu en termes de financement. Pour le président de la FHP, « Dans le contexte économique actuel, toutes les incertitudes sont permises. Si rien n’est décidé ce mois-ci, le risque est grand de voir le projet reporté. »

L’annonce de la DGOS était attendue depuis plusieurs mois. Le programme promet une nouvelle stratégie de déploiement des Systèmes d’Information Hospitaliers, à laquelle la FHP a en amont préparé les Cliniques et Hôpitaux privés qui ont travaillé activement au développement de leurs systèmes d’information.

Pour Jean-Loup Durousset, président de la FHP : « Les apports de ce programme peuvent être pleinement positifs pour nos établissements. Mais rien n’est dit du financement ! Il est absolument nécessaire de le définir clairement et rapidement, afin de garantir le lancement du programme dès 2012, avec une visibilité précise sur l’accompagnement. Dans un contexte économique difficile, nous devons financer des investissements lourds alors même que les ressources de nos établissements sont de plus en plus limitées. Nous ne pouvons plus accepter de nouvelles charges sans que les financements qui vont de pair aient été définis au préalable. »

La FHP rappelle son implication dans la mutation des Systèmes d’Information Hospitaliers : en 2010, un groupe de travail interne constitué de professionnels de profils divers, dédié aux SIH, a été créé pour traiter des problématiques liées au DMP et au déploiement des SIH. « Le secteur privé représentait 64% des dossiers déposés lors de l’appel à projets DMP en établissement de santé en 2011 », précise Jean-Loup Durousset.

A propos de la FHP
1100 cliniques et hôpitaux privés assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients. 147 500 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et plus de 40 000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :
  • 55 % des interventions chirurgicales et près de 70% de la chirurgie ambulatoire en France
  • près d’une personne sur deux atteintes d’un cancer
  • 2 millions de passages dans 130 services d’urgences
  •   un accouchement sur quatre
  • près de 20% des hospitalisations psychiatriques un tiers des soins de suite et de réadaptation

Contacts presse :

Directrice de la communication FHP
Christine AUBERTON
Id : 01 53 83 56 63
Mob : 07 86 40 57 05
christine.auberton@fhp.fr

Agence Comfluence, pour la FHP
Vianney LE PARQUIC
Id : 01 40 07 96 68
vianney.leparquic@comfluence.fr