En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

9 septembre - La FHP lance une nouvelle offensive dans sa campagne pour le TU

share share
print




ref : 071-09



Communiqué de presse

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) lance une nouvelle offensive dans sa campagne pour le Tarif Unique



                                                              


La première campagne lancée en juin dernier avait permis de sensibiliser le public sur la nécessité d’harmoniser les tarifs hospitaliers publics et privés ce qui pourrait faire économiser 15 milliards d’euros par an à la Sécurité Sociale.

 

Avant l’entrée en discussion du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, la campagne « Osons le tarif unique pour sauver la Sécu » prend une nouvelle ampleur. 


Paris, le 9 septembre 2009 ­– La première offensive et le lancement d’une pétition d’envergure nationale sur le site www.hostocomparateur.com a sensibilisé le grand public sur la nécessité de mettre en place un tarif unique pour un même acte médical qu’il soit réalisé par un hôpital public ou par une clinique ou un hôpital privés. Elle a également soulevé un large débat et suscité de nombreuses réactions.

 

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) ne s’arrête pas là et intensifie sa campagne en lançant dès aujourd’hui une deuxième phase de communication destinée à mobiliser le grand public pour faire pression sur les parlementaires, quelques jours avant les discussions sur le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale.

Alors que l’on prévoit une perte de plus de 21 milliards d’euros pour la Sécurité Sociale en 2009, une harmonisation de l’ensemble des tarifs hospitaliers publics-privés permettrait d’économiser 15 milliards d’euros par an. Une première étape permettrait d’aboutir progressivement à la convergence en harmonisant les tarifs de 50 actes simples et dégager immédiatement 1,2 milliard d’euros d’économie pour la Sécurité Sociale.  

« Osons le Tarif Unique pour sauver la sécu »

Avec pour slogan « Osons le tarif unique pour sauver la Sécu ! », les annonces de la vaste campagne lancée par la FHP donnent la parole à des acteurs emblématiques de l’hospitalisation privée : la directrice de la maternité de l’Hôpital Privé Nord Parisien à Sarcelles, en plein cœur d’une banlieue défavorisée, où 1500 bébés naissent chaque année et le médecin responsable des urgences de l’Hôpital Privé d’Antony qui accueille chaque année dans son service d’urgence plus de 46 000 patients à toute heure du jour et de la nuit.

La première vague de campagne s’étendra jusqu’à fin octobre et se traduira par la publication de ces deux annonces en pleine page dans les titres de la presse quotidienne régionale comme La Nouvelle République, Le Progrès, La Montagne, Le Havre Libre, Ouest France ou Sud Ouest… puis dans la presse quotidienne nationale.

« Cette deuxième salve est également l’occasion de balayer les idées reçues, souvent véhiculées par nos détracteurs, notamment celle selon laquelle le public coûte plus cher à la Sécurité Sociale car il assume des missions de service public » indique Jean-Loup Durousset, président de la FHP.

« Nous souhaitons prouver par l’exemple que le secteur privé remplit également des missions de service public comme les urgences et les crises sanitaires et que rien ne justifie qu’un même acte exercé dans des conditions identiques soit payé 37 % plus cher par la Sécurité Sociale à l’hôpital public » ajoute Lamine Gharbi, président du FHP-MCO.

* * *

A propos de la FHP

La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) regroupe l'essentiel du secteur privé en France, soit quelque 1.250 cliniques et hôpitaux privés, qui prennent chaque année en charge 8 millions de patients, sans aucune distinction économique et sociale, et dénombrent 2 millions de passage par an dans 134 services d’urgence.
Près de 200.000 personnes y travaillent, dont 130.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) et 40.000 médecins. Ils assurent :
• 60% des interventions chirurgicales et 75% de la chirurgie ambulatoire en France
• une personne sur deux atteintes d’un cancer
• un accouchement sur trois
• 20% des hospitalisations psychiatriques
• 30% des soins de suite et de réadaptation en France



Contacts presse

FHP                                                      Financial Dynamics
Christine Auberton                             Florence de Montmarin

Tél : 01 53 83 56 63                            Tél : 01 47 03 68 10

christine.auberton@fhp.fr                  florence.demontmarin@fd.com

 

FHP-MCO

Véronique Molières

Tél : 06 82 38 91 32
veronique.molieres.mco@fhp.fr