En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

La FHP s’engage pour le Tarif Unique :

share share
print


             


 
Communiqué de presse

La FHP s’engage pour le Tarif Unique :

Histoire d’une campagne
de sensibilisation

• Depuis le mois de juin, la FHP mène une vaste campagne pour sensibiliser les pouvoirs publics et les Français sur la nécessité de mettre en place un Tarif Unique pour rétablir l’équité entre hôpitaux publics et cliniques et hôpitaux privés.
• Cette campagne multimédia est relayée par des actions ciblées auprès des élus et des pouvoirs publics.

1. Le détonateur


29 avril 2009, en pleine discussion sur la loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire) la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) a été atterrée d’apprendre via un syndicat hospitalier public l’annonce du report par le gouvernement de 2012 à 2018 de la convergence des tarifs hospitaliers publics et privés.

« La maîtrise des dépenses hospitalières est l’un des enjeux les plus importants du financement de la sécurité sociale. La convergence tarifaire - c’est-à-dire l’alignement du système de financement des secteurs publics et privés - est le meilleur outil pour y parvenir », souligne à cette occasion le président de la FHP, Jean-Loup Durousset.

2. JUIN-JUILLET 2009 : La première salve

15 juin : La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) rend publique sa proposition de mettre en place progressivement un tarif hospitalier unique des prestations hospitalières en France en commençant avec une première liste de 50 prestations de base réalisées de manière rigoureusement identiques dans les établissements privés et publics
29 juin : La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) donne le coup d’envoi d’une grande campagne nationale d’information destinée à sensibiliser l’opinion publique et les assurés sociaux au coût réel de la santé en France et à balayer l’idée reçue selon laquelle le secteur hospitalier privé serait plus cher pour la collectivité que le secteur public.


- UN APPEL A LA MOBILISATION

• La mise en ligne d’un hostocomparateur (www.hostocomparateur.com) va permettre à chacun de vérifier que pour des prestations rigoureusement identiques, le secteur hospitalier privé coûte moins cher à la collectivité : de nombreux rapports officiels montrent que ses tarifs (honoraires inclus) restent de 37% inférieurs en moyenne à ceux du public


hostocomparateur présente ainsi le coût comparatif de 50 interventions communément réalisées (tarifs Sécurité sociale + honoraires).
Par exemple, pour un accouchement, l’écart de coût pour la Sécurité sociale entre le tarif d’une clinique (2.742 euros) et celui de l’hôpital (3.140 euros) est d’environ 400 euros.
Pour la pose d’une prothèse de hanche sans complication, l’écart est d’environ 1.400 euros au détriment du secteur privé (6.176 euros dans le public, contre 4.831).
Pour une appendicectomie, l’écart est d’environ 850 euros, toujours au détriment du privé.

• Une pétition en ligne est lancée pour soutenir la proposition de mettre en place un Tarif Unique pour sauver la Sécu.

- UNE CAMPAGNE MULTIMEDIA SUR LE THEME : « Osons le tarif unique » :

La FHP et ses trois syndicats de spécialités (FHP-MCO, CSSR, UNCPSY), s’associent pour lancer une campagne d’affichage dans les cliniques sur le Tarif Unique.
Elle est appuyée par des spots sur de grandes radios nationales. Au total, plus de 500 spots seront diffusés entre le 29 juin et le 12 juillet.
Elle est relayée également par des parutions de pages d’information dans la presse nationale et régionale, qui viendront illustrer avec des exemples concrets, la réalité des disparités tarifaires. Avec un slogan : « La Sécu est en danger. Osons le tarif unique et sauvons-la ! »



- UN APPEL AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE


Dans une lettre ouverte à M. Nicolas Sarkozy, la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP), demande solennellement à M. le Président de la République d’intervenir pour mettre fin à la discrimination tarifaire entre les secteurs hospitaliers public et privé, qui participe au déficit de la Sécurité sociale et fait peser sur les assurés sociaux un surcoût injustifié.
Publiée dans Le Journal du Dimanche et dans les plus grands quotidiens régionaux au fur et à mesure des déplacements du Président de la République, la lettre signée par la fédération et ses trois syndicats de spécialités (FHP-MCO, CSSR, UNCPSY) indique notamment qu’ « aucune raison ne justifie que des prestations hospitalières standard, que ce soit un accouchement, une prothèse de hanche ou une appendicectomie, soient moins rémunérées par la Sécurité sociale dans le secteur hospitalier privé que dans les hôpitaux publics ».

3. SEPTEMBRE-OCTOBRE 2009 : La deuxième salve


La FHP lance une deuxième phase de sa campagne Tarif Unique afin de :

- replacer le sujet au cœur de l’actualité
- faire une pression « intelligente » sur les politiques au moment des discussions sur le PLFSS
Une campagne « testimoniale » destinée à sensibiliser le grand public sur la nécessité de sauver le système de santé français et réduire le déficit de la Sécurité Sociale.
Des praticiens et responsables des cliniques privées témoignent et défendent l’image des cliniques et hôpitaux privés.



- OPERATION AUPRES DES ELUS : « ARRETONS DE JOUER AVEC NOTRE SECU »

Le 13 octobre , en prévision du débat parlementaire sur le PLFSS (projet de loi sur le financement de la Sécurité Sociale), la FHP lance une nouvelle action en direction des élus avec la publication des résultats d’un sondage FHP/Harris Interactive réalisé du 23 et le 30 septembre auprès des Français pour déterminer leur opinion vis-à vis de la mise en place d’un tarif unique : 67,6 % y sont favorables.
Envoi à 300 parlementaires ciblés d’une boîte de jeu contenant une chambre d’hôpital sur laquelle est collé un sticker « Arrêtons de jouer avec notre Sécu : osons le Tarif Unique »

accompagnée d’un livret de 8 pages quadri présentant le « Scénario réaliste et progressif de convergence » de la FHP.


A propos de la FHP

La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) regroupe l'essentiel du secteur privé en France, soit quelque 1.250 cliniques et hôpitaux privés, qui assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients, sans aucune distinction économique et sociale.
Près de 200.000 personnes y travaillent, dont 140.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) et 40.000 médecins. Ils assurent :
 - 60% des interventions chirurgicales et 75% de la chirurgie ambulatoire en France
- une personne sur deux atteintes d’un cancer
 - 2 millions de passages dans 134 services d’urgence
- un accouchement sur trois
- 20% des hospitalisations psychiatriques
- 30% des soins de suite et de réadaptation

FHP                                                                        FD
Christine Auberton                                                    Armelle de Kerros/Florence de Montmarin
Tél : 01 53 83 56 63                                                  Tél : 01 47 03 68 10
christine.auberton@fhp.fr                                           armelle.dekerros@fd.com/
                                                                               florence.demontmarin@fd.com

FHP-MCO                                                               CSSR-FHP                                                   
Véronique Molières                                                   Dr Jérôme Marty
Tél : 06 82 38 91 32                                                  Responsable Communication
veronique.molieres.mco@fhp.fr                                  Tél : 08.26.30.23.03
                                                                               jm8939@aol.com

UNCPSY
Valérie Chêne
01 40 07 98 26
06 08 74 67 18
valerie.chene@comfluence.fr