En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérez mes cookies.

30 novembre 2009 - La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) s’inquiète sur l’avenir de l’obstétrique libérale

share share
print

             

Communiqué de presse
 
 
La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) s’inquiète de l’avenir de l’obstétrique libérale
 
  
Paris, le 30 novembre 2009 - Le Gouvernement a présenté à l’Assemblée Nationale et au Sénat, un amendement au PLFSS (Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale) en dernière limite, relatif au risque d’indemnisation non couvert par le système assurantiel des obstétriciens. Il a pour objectif de répondre aux demandes légitimes des obstétriciens.
 
Cet amendement gouvernemental ne résout cependant pas le problème soulevé par le paiement des dommages et intérêts dépassant les plafonds d’assurance des médecins. Il ajoute en outre une nouvelle règle relative à la solvabilité du praticien qui maintient voire amplifie l’insécurité juridique et financière des obstétriciens libéraux.
 
Forte de ce constat, la FHP exhorte le gouvernement à aménager de façon urgente les modalités d’intervention de l’ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) afin que les praticiens puissent continuer d’exercer sans peur de faillite personnelle et que les jeunes médecins puissent s’orienter sans crainte vers ces activités.
 
« Il en va de l’existence et de l’avenir de l’activité hospitalière privée » soulignent ensemble Jean-Loup DUROUSSET, président de la Fédération de l’Hospitalisation Privée et Lamine GHARBI, président de la FHP-MCO, qui insiste sur « l’importance d’une solution rapide et définitive à un problème qui pénalise médecins et établissements depuis trop longtemps ».
 
A propos de la FHP
La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) regroupe l'essentiel du secteur privé en France, soit quelque 1.250 cliniques et hôpitaux privés, qui prennent chaque année en charge 8 millions de patients, sans aucune distinction économique et sociale, et dénombrent 2 millions de passage par an dans 134 services d’urgence. 
 
Près de 200.000 personnes y travaillent, dont 130.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) et 40.000 médecins. Ils assurent :
 
· 60% des interventions chirurgicales et 75% de la chirurgie ambulatoire en France 
· une personne sur deux atteintes d’un cancer 
· un accouchement sur trois 
· 20% des hospitalisations psychiatriques 
· 30% des soins de suite et de réadaptation en France
 
 
Contacts presse
 
FHP                                                   FD
Christine Auberton                          Armelle de Kerros/Florence de Montmarin
Tél : 01 53 83 56 63                         Tél : 01 47 03 68 10
christine.auberton@fhp.fr              armelle.dekerros@fd.com
                                                        florence.demontmarin@fd.com
 
FHP-MCO
Véronique Molières
Tél : 06 82 38 91 32
veronique.molieres.mco@fhp.fr