En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

share share
print

11.20 Dijon Bourgogne

L’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale 2018 a introduit un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de financement inédits. Le projet “Nutrition Obésité EMNO” de l'Espace Médical Nutrition Obésité de la Maison Médicale de Valmy à Dijon a mis en place une nouvelle organisation permettant aux patients d'accéder aux compétences d'une équipe pluridisciplinaire (médecin, infirmier, diététicienne, psychologue, etc.) dans le cadre d'un parcours de soins global sans hospitalisation lourde.

Ce projet est réalisé en partenariat avec l'Hôpital privé Dijon-Bourgogne et la Clinique du Chalonnais (groupe Ramsay Santé) et plusieurs acteurs de santé locaux tels que le CHU Dijon, des professionnels de santé, des associations de patients et d'autres structures de soins. Il est soutenu par le Ministère de la Santé et l'Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté et l’Assurance Maladie, dans le cadre des expérimentations innovantes en santé.

L’Espace Médical Nutrition et Obésité (EMNO) de la maison médicale de Valmy, fondé par le Docteur Cyril Gauthier, médecin nutritionniste, fait figure de précurseur. Cette structure spécialisée dans le traitement du surpoids, de l'obésité et des troubles du comportement alimentaire permet aux patients d’accéder aux compétences d’une équipe pluridisciplinaire (médecin, infirmier, diététicienne, psychologue, etc.) et leur propose un parcours de soins global sans hospitalisation lourde.

Le lancement de ce nouveau dispositif pour améliorer la vie des patients souffrant d’obésité a eu lieu en octobre dernier à Dijon. Il permet d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de financement inédits. Ce projet vise à améliorer la qualité de la prise en charge via une nouvelle organisation et un nouveau mode financement : au forfait, et non plus à l’acte.

Cette expérimentation repose également sur un accès à un outil pédagogique dématérialisé EMNo_line permettant une approche éducative thérapeutique.

L'Espace Médical Nutrition et Obésité est la première expérimentation “Article 51 nutrition et obésité” incluant des patients en France.

Les bénéfices attendus se mesureront notamment en termes d’amélioration de la qualité de vie des patients, de diminution des hospitalisations et de recul de l’obésité sévère dans la région.

Crédit photo : FHP