En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Avis du HCAAM : "Système de santé et personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie à l'horizon 2030"

share share
print
Le Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie rend un avis intitulé "Système de santé et personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie à l'horizon 2030", une contribution à la stratégie de transformation du système de santé mis en ligne en décembre 2018. Il y dessine les contours de l'offre sanitaire et médico-sociale pour les personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie à l'horizon 2030, sans toutefois traiter les problématiques liées au financement de ces nouvelles dépenses et à la tarification des structures et acteurs intervenants.
Le HCAAM appelle ainsi à "partir des services à rendre à la population et non de l’offre disponible", en particulier pour les personnes âgées fragiles ou en perte d’autonomie. Vulnérables, ces personnes sont en efftet très sensibles aux dysfonctionnements actuels du système. Faute de réponse de proximité organisée, elles se tournent, souvent par défaut, vers les acteurs aujourd’hui les plus structurés, établissements de santé et médico-sociaux, avec les mêmes inefficiences dans les champs sanitaire et médico-social. Pour répondre à leurs besoins, à la frontière de ces champs, le HCAAM appelle à "un décloisonnement et à une simplification, pour mettre fin à l’éparpillement actuel des interlocuteurs et des moyens. Pour permettre aux Français de rester, comme ils le souhaitent dans leur grande majorité, à domicile, la priorité doit être donnée à une réponse de proximité renforcée et structurée, accessible partout sur le territoire et quelles que soient les ressources des personnes concernées.