En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

share share
print

MODELE edito 106 hebdo

Chaque année en décembre, les femmes et les hommes qui font vivre les hôpitaux et cliniques privés dans toute la France se réunissent pour échanger sur les enjeux d’avenir du secteur, et surtout pour construire le système de santé de demain : nos « Rencontres », dont 2019 marque la 17e édition, se tiennent en effet les 11, 12 et 13 décembre prochains au Carrousel du Louvre.

Cette année s’est caractérisée par une omniprésence de la santé dans le débat public. Alors que le questionnement gouvernemental ne l’intégrait initialement pas, les Français l’ont imposée dans le Débat National. Mois après mois, les instituts d’opinion égrènent la santé comme sujet prioritaire aux yeux des personnes sondées, devant l’emploi et le pouvoir d’achat. Face au malaise du monde hospitalier, les citoyens ressentent une profonde empathie. Quant aux difficultés d’accès aux soins, elles concentrent un haut niveau de préoccupation.

Dans un tel contexte, un thème s’est naturellement imposé pour notre congrès : le rôle des établissements de santé privés dans l’accès à des soins de proximité et de qualité dans les territoires, et l’importance de notre contribution à un maillage de santé qui se relâche. La ministre de la santé Agnès Buzyn, qui nous fera l’honneur d’être à nos côtés le 12 décembre, a eu récemment une formule bienvenue : chacun détient « sa part de solution » pour répondre aux besoins de santé.

Mais nous devons avoir des garanties absolues que le privé sera systématiquement embarqué dans toutes les dynamiques, territoriales, d’attractivité, d’investissement… qui sont à l’œuvre. Le Plan hôpital récemment annoncé ne nous a pas franchement rassurés sur ce point, et c’est un euphémisme.

Une vingtaine d’intervenant.e.s viendront, eux aussi, nous faire bénéficier de leur expertise et nous exprimer « leur part de solution ». Ils sont tous, de diverses manières, en prise étroite avec les réalités d’un pays inquiet, comme nous le sommes sur le terrain dans nos établissements. L’analyste d’opinion François Miquet-Marty sera là pour nous présenter les résultats de notre 3e Observatoire sociétal FHP-Viavoice, autour d’une question-clé : la perception des enjeux de santé est-elle impactée par ces « fractures françaises » que 2019 a cruellement mises à jour ?

Il y aura donc des séquences de qualité. Il y aura aussi tout le plaisir d’être ensemble. Mais au-delà, si nous savons remettre en cause quelques idées reçues, si nous cernons mieux encore les attentes des patients, si nous faisons preuve d’inspiration et d’inventivité, alors nous ferons toutes et tous émerger, à l’occasion de ces Rencontres, des perspectives ambitieuses pour 2020.