En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Sortie de crise : à portée de mains ?

share share
print

edito site internet 5 mai 2021
Aujourd’hui 5 mai, c’est la Journée mondiale de l’hygiène des mains ! Un enjeu de santé publique majeur, décliné cette année par l’OMS sous le slogan : « Sauvez des vies, lavez-vous les mains ». De nombreuses études démontrent l’importance de la transmission manuportée dans la diffusion du Covid, et bien sûr dans la prolifération de nombreuses autres maladies. D’ailleurs, des niveaux historiquement bas de gastro-entérite ont été recensés en 2020 en France.

Et pourtant… à quelques jours de la levée de nombreuses restrictions, un certain relâchement, voire un relâchement certain, semble se faire sentir dans les pratiques d’hygiène des Français. Une enquête Ipsos révèle que 63% d’entre eux déclaraient se laver régulièrement les mains en octobre 2020, contre 75% en juillet… et 86% en mars. Une tendance préoccupante, alors que de nombreuses inconnues subsistent quant au devenir de la pandémie.

A l’heure de la réouverture des restaurants et autres lieux de convivialité, il est plus que jamais capital de garder intact l’esprit de responsabilité dont les citoyens ont su faire preuve pendant la crise. Dynamique vaccinale, respect des gestes-barrières et application rigoureuse des règles d’hygiène sont la trilogie gagnante pour vaincre le virus et renouer, comme chacun y aspire, avec la vie sociale.

Pédagogie et prévention doivent donc être au rendez-vous, afin d’améliorer encore l’adhésion à ce geste qui allie simplicité et efficacité. Les professionnels de santé, médicaux et paramédicaux, jouent évidemment un rôle fondamental dans la prévention des infections. L’OMS invite d’ailleurs à les applaudir aujourd’hui, pour témoigner la reconnaissance que chacun leur doit !

Nos hôpitaux et cliniques privés, et les soignants qui y exercent, mènent sur cet enjeu-clé de qualité et de sécurité des soins pour les patients, une stratégie volontariste guidée par une vigilance permanente.

L’hygiène des mains est emblématique de tous les acquis, fragiles, de la crise : une avancée qui ne doit pas se perdre au fil du temps, mais au contraire qui doit se pérenniser dans l’avenir, au bénéfice de la santé de tous.