En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

share share
print

La FHP se réjouit des premières annonces de la ministre
Agnès Buzyn et se dit prête à relever les défis de la Stratégie Nationale de Santé

Lamine Gharbi : « Nous sommes des interlocuteurs engagés ! »


Communiqué de presse du 20 septembre 2017


Lors de l'Université d'été de la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) qui s'est tenue hier à Paris en présence de la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, le président de la FHP Lamine Gharbi, a déclaré :

"Nous sommes prêts à être pleinement contributeurs à la démarche de concertation dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé présentée par Agnès Buzyn. Nous sommes des interlocuteurs engagés sur les préoccupations de santé publique. La Stratégie Nationale de Santé met l’accent sur la qualité des soins. Ce primat de la qualité et de l’efficience constitue le socle de la révolution culturelle que la FHP appelle de ses vœux pour la santé de demain. Nous prônons une nécessaire prise en compte de la qualité dans le financement. Nous souhaitons également d’importantes impulsions en faveur de l’innovation".

Le Président de la FHP a précisé : "Nous sommes des cliniques citoyennes, des acteurs responsables tournés vers l’intérêt général, très conscients des contraintes et des indispensables efforts d’économies. C’est pourquoi nous souhaitons dès à présent être associés à la préparation de la prochaine campagne tarifaire, dans un esprit de responsabilité."

Lamine Gharbi a aussi réagi aux premières annonces de la ministre : « D’ores et déjà, nous nous réjouissons des mesures annoncées par Agnès Buzyn : la suppression de la dégressivité tarifaire et le respect de l’équité de traitement entre les acteurs. »

« Pour autant, il reste plusieurs sujets sur lesquels nous devons rapidement travailler avec les pouvoirs publics pour lever les blocages à l’engagement de nos cliniques : transformation du CICE, réforme de la tarification des SSR... »

Enfin sur les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), Lamine Gharbi a réagi « Nous prenons acte de la volonté d’ouverture des GHT annoncée par la ministre : nous y tenons car il ne faut pas enfermer le parcours de soins au sein de certaines filières. Les GHT ne doivent pas tourner le dos à la médecine libérale, essentielle dans l’offre de soins ».


-----------------
A propos de la FHP

La FHP regroupe 1.030 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 9 millions de patients. Environ 150.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et 40.000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :

• 55 % des interventions chirurgicales
• 65 % de la chirurgie ambulatoire
• 2,6 millions de passages dans 124 services d’urgences
• Un accouchement sur quatre
• Près d’un tiers (33 %) des soins de suite et de réadaptation
• Plus de 17 % des hospitalisations psychiatriques
• 20 % de l'activité d'Hospitalisation à domicile (HAD)

-----------------
Contact presse :

Benjamin Azogui, Direction de la communication FHP
01 53 83 56 56 - benjamin.azogui@fhp.fr