En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

share share
print



Respect des objectifs de dépense en 2017 : les fédérations hospitalières demandent la restitution intégrale du coefficient prudentiel



Communiqué de presse du 15 novembre 2017


En 2017, les établissements de santé ont non seulement respecté l’ONDAM (Objectif National des Dépenses Assurance Maladie) mais ils l’ont sous-exécuté à hauteur de 80 millions d’euros, comme l’a indiqué en septembre la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale. En conséquence, les établissements de santé attendent le dégel en fin d’année de l’intégralité des crédits mis en réserve au titre du coefficient prudentiel.

Le coefficient prudentiel est un mécanisme tarifaire, généralisé en 2013, visant à « gager une partie de l’objectif des dépenses hospitalières aux fins de concourir au respect de l’ONDAM ». Ce montant a vocation à être restitué aux établissements lorsque le volume des dépenses prévisionnelles est respecté. En 2017, la valeur du coefficient prudentiel avait été fixée à 0,7% des tarifs des établissements hospitaliers.

Alors que seule une partie des crédits mis en réserve avaient été reversée en 2016, les fédérations hospitalières (FHF, FEHAP, FHP, UNICANCER) demandent pour cette année la restitution totale des crédits bloqués.
Un mécanisme de réserve qui vise à garantir un volume de dépenses n’a de sens que si les crédits gelés sont restitués lorsque l’objectif est atteint, sinon il s’agit d’une baisse déguisée des tarifs. La pertinence du dispositif de coefficient prudentiel dépend entièrement de sa bonne application. 

A un moment où les contraintes économiques qui pèsent sur les établissements de santé sont de plus en plus fortes tandis qu’ils sont appelés à s’engager pleinement dans la stratégie nationale de santé, les fédérations hospitalières alertent d’une même voix les pouvoirs publics. La restitution intégrale du coefficient prudentiel est un impératif économique et un engagement essentiel à la poursuite de la confiance. 

Télécharger le communiqué de presse en version PDF

-----------------
A propos de la FHP

La FHP regroupe 1.030 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 9 millions de patients. Environ 150.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et 40.000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :

• 55 % des interventions chirurgicales
• 65 % de la chirurgie ambulatoire
• 2,6 millions de passages dans 124 services d’urgences
• Un accouchement sur quatre
• Près d’un tiers (33 %) des soins de suite et de réadaptation
• Plus de 17 % des hospitalisations psychiatriques
• 20 % de l'activité d'Hospitalisation à domicile (HAD)

-----------------
Contact presse :

Benjamin Azogui, Direction de la communication FHP
01 53 83 56 56 - benjamin.azogui@fhp.fr