En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

share share
print







Retour aux soins :

une levée sécurisée des plans blancs est indispensable

 


Communiqué de presse du 8 mai 2020


Depuis plusieurs semaines, la FHP et les syndicats de médecins libéraux rappellent l’importance du retour aux soins pour les patients. Différer les soins ou y renoncer peut avoir des conséquences graves sur l’état de santé de la population.
Cette reprise des soins doit se faire dans des conditions sécurisées tout en maintenant un haut niveau de mobilisation face à l’épidémie.

Il convient donc d’adapter les dispositions prévues dans les « plans blancs élargis » aux nouvelles réalités épidémiques locales pour permettre une reprise des soins indispensable. Ces dispositions destinées à faire face à un afflux exceptionnel de patients, comme la déprogrammation des interventions non urgentes, sont en contradiction avec les nécessités de la situation sanitaire actuelle alors que l’urgence est aux contraire de reprendre rapidement la continuité des prises en charge et des soins des malades sans COVID.

Les mesures de sécurité sanitaire indispensables, rappelées dans la charte d’engagement de l’hospitalisation privée (distanciation sociale, échelonnement des rendez-vous, mesures d’hygiène renforcées, séparation des flux covid et non covid) sont là pour sécuriser l’accueil des patients et les rassurer.

Les pouvoirs publics doivent permettre aux professionnels de santé d’assurer une pleine reprise des soins. Ces derniers sauront répondre de manière sécurisée aux besoins des patients.

L’enjeu majeur aujourd’hui, alors que les potentielles nouvelles vagues doivent être anticipées, est de concilier un niveau important de réactivité permettant de mobiliser les capacités de réanimation, avec une reprise des soins médicaux et chirurgicaux pour de nombreux malades qui en ont maintenant un besoin urgent.

Les établissements de santé privés et les médecins libéraux ont montré au début de l’épidémie leur capacité à stopper dans l’urgence leurs activités programmées pour faire face à l’afflux de patients. Ils sauront de nouveau faire preuve de la même réactivité en cas de besoin. Dans la nouvelle période qui s’ouvre, avec le déconfinement, il est plus que temps de permettre aux Français de recevoir les soins dont ils ont besoin.



--------------------------
Contacts presse

Avenir Spé
Dr Patrick Gasser (Président) 06 10 27 77 67

Le BLOC
Christine Morges 06 08 25 67 76 / christinemorges@yahoo.fr

CSMF
Les Spécialistes
Dr Jean-Paul ORTIZ, président CMSF 06.07.86.08.83
Dr Franck DEVULDER, Président Les Spécialistes 06.14.09.64.56

FHP
Benjamin Azogui, directeur de la communication: 06 27 20 18 49 / Benjamin.azogui@fhp.fr

FMF
Dr Bernard Huynh, Vice-président FMF PTL : 0661722927

Jeunes Médecins
Dr Emanuel Loeb, président - president@jeunesmedecins.fr
06 50 93 64 60

MG France
Dr Jacques Battistoni, président : 06 62 61 09 99 - j.battistoni@mg-france.fr

SML
Sylvie Fontlupt 06 72 82 42 18 -  presse@lesml.org
Dr Philippe Vermesch, président : 0609557724

SNARF
Dr Christian Michel Arnaud, président - cmarnaud@mac.com - 06 82 99 15 35