En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

22.09.2020 IBODE : le déploiement d’un dispositif garantissant la qualité et la continuité des soins est crucial pour affronter les prochains mois

share share
print

CP Ibode 22092020
Communiqué de presse du 22 septembre 2020


Compte tenu d’un contexte de reprise épidémique et de la forte mobilisation des établissements de santé, la FHP souhaite que le consensus qui s’est dégagé lors de la dernière réunion (3 mars) consacrée à la formation des IBODE soit rapidement finalisé et mis en oeuvre.

En effet, il est essentiel de prévenir de nouvelles tensions dans les blocs opératoires. « Nos équipes chirurgicales sont mobilisées pour rattraper une partie des interventions reportées pendant le confinement tout en anticipant une reprise de l’épidémie. Nous nous préparons à affronter des mois très intenses. Le consensus dégagé avec tous les acteurs doit permettre de mettre un terme à un dossier épineux qui fragilise depuis plusieurs années le fonctionnement des blocs opératoires » affirme Lamine Gharbi, président de la FHP.
Lors de la dernière réunion, l’ensemble des participants (DGOS, fédérations hospitalières, représentants des chirurgiens et des IBODE) ont convenu de mesures permettant de pallier la pénurie d’IBODE formés, et donc de sécuriser l’activité chirurgicale des établissements de santé, tout en préservant la reconnaissance des compétences des IBODE diplômés.

Parmi les points de ce consensus figurent :
  • l’extension du dispositif transitoire à l’ensemble des actes exclusifs sous réserve d’une formation complémentaire de maximum 57H,
  • Un dispositif simple d’application qui couvre toutes les situations des personnels en poste,
  • la possibilité pour les IDE engagés dans ce dispositif de pratiquer les actes exclusifs avant la fin de leur formation complémentaire,
  • la prolongation du dispositif dérogatoire jusqu’en 2025 pour répondre de façon pérenne à la pénurie d’IBODE.

La FHP s’impliquera totalement pour finaliser la mise en place rapide d’un dispositif nécessaire au maintien de la qualité et continuité des soins.


-----------------
A propos de la FHP

La FHP regroupe 1.000 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 8,5 millions de patients. Environ 150.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et 40.000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :

• 57 % des interventions chirurgicales
• près de 68 % de la chirurgie ambulatoire
• 2,6 millions de passages dans 126 services d’urgences
• Un accouchement sur quatre
• Près d’un tiers (32,5) des soins de suite et de réadaptation
• Plus de 17 % des hospitalisations psychiatriques
• 20 % de l'activité d'Hospitalisation à domicile (HAD)

-----------------
Contact presse

Benjamin Azogui, Direction de la communication FHP
01 53 83 56 56 - benjamin.azogui@fhp.fr