En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

31.05.2021 Élections régionales et départementales des 20 et 27 juin 2021 « Hospitalisation privée : la santé au coeur des territoires »

share share
print

CP 31 mai
La campagne électorale des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin prochains s’ouvre officiellement ce lundi 31 mai.
A cette occasion, la Fédération de l’Hospitalisation Privée a souhaité s’adresser à l’ensemble des candidates et des candidats, à travers un document coconstruit avec les Fédérations régionales de la profession.
Ce document expose les propositions de l’hospitalisation privée sur les enjeux territoriaux de la santé, et présente la place des hôpitaux et cliniques privés en matière d’offre de soin dans chaque Région, au plus près des besoins de santé des territoires.

Parmi les principaux axes de propositions :
  • Impulser dans les territoires une forte dynamique en matière de formation des soignant.e.s, pour pallier les pénuries de professionnels de santé, et renforcer l’attractivité des métiers du soin. Aujourd’hui, 10 % des emplois sont vacants dans les établissements de santé publics et privés. Alors que le secteur sanitaire pourrait créer 100 000 emplois, il convient de tisser une stratégie partenariale entre établissements de santé et les collectivités territoriales.
  • Faire émerger une démocratie territoriale de santé vivante et partagée, qui reconnaisse davantage le rôle des élu.e.s et implique les collectivités territoriales dans la définition des priorités de santé, en concertation avec des ARS confortées dans leur mission de régulation, des acteurs de santé et du soin de tous statuts, et des patients.
  • Favoriser un élan en faveur de l’investissement en santé dans les territoires. Alors que le Ségur de la Santé porte la volonté d’une déconcentration accrue des ressources en santé, l’hospitalisation privée est prête à bâtir aux côtés des Départements et des Régions les projets de santé de demain. Ce sont la transparence dans l’allocation des ressources et dans le choix des projets ainsi que l’équité de traitement entre tous les acteurs de santé qui garantiront une réelle transformation territoriale de l’offre de soin.
  • Travailler avec les collectivités territoriales sur l’enjeu majeur de l’amélioration de l’accès aux soins, préoccupation forte des élu.e.s comme des citoyens, à travers le développement de la télémédecine, l’aide à l’installation des jeunes médecins, la création de maisons et de centres de santé de proximité... Par ailleurs, les compétences des collectivités territoriales en matière de prévention, de santé publique et de développement durable en santé doivent être développées.

« Les Français, qui placent encore davantage la santé au coeur de leurs préoccupations depuis la crise sanitaire, sollicitent beaucoup leurs élu.e.s sur ce sujet. L’évolution de la santé vers une conception toujours plus territorialisée impose de penser le rôle et la place des collectivités locales. Ceci doit bien sûr se faire en bonne intelligence avec les Agences Régionales de Santé et tous les acteurs de la santé et de la démocratie sanitaire qu’ils soient publics, privés ou associatifs. L’hospitalisation privée a souhaité faire cette démarche auprès de l’ensemble des candidates et candidats, pour dire l’importance qu’elle accorde à ce scrutin au regard des enjeux essentiels qu’il emporte en matière de santé, que ce soit sur la formation des soignants, l’investissement, la prévention... Alors que notre pays a été très éprouvé par le Covid, ces élections sont une occasion à ne pas manquer pour faire progresser notre système de santé ! » déclare Lamine Gharbi, le président de la FHP.