En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

08.09.2021 La FHP dénonce les agressions dont sont victimes les professionnels de santé et leur apporte son soutien

share share
print

CP 8 sept
Depuis les insultes jusqu’aux menaces de mort, les conditions d’exercice des professionnels de santé sont en train de gravement se dégrader. Ceux qui travaillent dans les centres de vaccination sont particulièrement concernés par ce climat d’agressivité. La FHP dénonce ces comportements et exprime son total soutien à ceux qui en sont les victimes : « Les agressions verbales, et parfois même physiques, sont devenues le quotidien d’un certain nombre de professionnels de santé » déplore Lamine Gharbi, le président de la FHP.

« Comment exercer sereinement son métier dans ces conditions ? Il n’est pas admissible que la violence serve d’exutoire aux frustrations de ceux qui sont opposés à la vaccination. Même s’ils ne sont qu’une minorité à se livrer à ces exactions, l’escalade dans leur comportement et la gravité de leurs actes préoccupe l’ensemble de la profession. Je demande à l’État la tolérance zéro à la l’égard de ceux qui reportent leur agressivité sur les professionnels de santé et lui demande aussi de mettre en place tous les moyens de protection nécessaires. Au nom de la FHP, j’assure tous les professionnels du soin de mon soutien indéfectible. Ceux qui consacrent leur vie à soigner les autres méritent le respect de tous les Français ! » réagit Lamine Gharbi