En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Urgences à l'hôpital : « Le privé est à même de réduire l’engorgement ! » répond Lamine Gharbi

share share
print

CP Urgences
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Emmanuel Macron juge « insoutenable » la situation dans les urgences à l’hôpital.

«Le privé est à même de réduire l’engorgement !» répond Lamine Gharbi, le président de la FHP
(Fédération de l’hospitalisation Privée)


Paris, lundi 16 avril 2018 - Dans l'interview qu'il a donnée hier soir, le Président de la République a été interrogé sur la situation dans les services d’urgences des hôpitaux publics.


Emmanuel Macron a répondu : " Cette situation est insoutenable ! " avant d'ajouter : "La réponse à apporter, c'est une réponse de réorganisation de nos services, de nos hôpitaux, entre la médecine de ville et les hôpitaux pour éviter que tout le monde aille aux urgences."

La FHP, par la voix de son président Lamine Gharbi, tient à préciser que le secteur privé a également un rôle à jouer dans le désengorgement des urgences publiques.

" Mieux repartir les malades entre les services d'urgences des hôpitaux publics et ceux des cliniques et des hôpitaux privés améliorerait la situation, déclare Lamine Gharbi. L'accueil dans les urgences du privé qui se fait, rappelons-le, sans dépassement d'honoraires, est à même de soulager la surcharge du public ! »

Les hôpitaux et cliniques privés disposent de 124 services d’urgences répartis sur l’ensemble du territoire qui accueillent 2,6 millions de patients chaque année

A propos de la FHP

La FHP regroupe 1.000 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 8,5 millions de patients. Environ 150.000 salariés (personnels de soins, administratifs et techniciens) travaillent dans les établissements de santé privés et 40.000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge :
• 57% des interventions chirurgicales
• près de 68 % de la chirurgie ambulatoire
• 2,3 millions de passages dans 130 services d’urgences
• Un accouchement sur quatre
• Près d’un tiers (32,5) des soins de suite et de réadaptation
• Plus de 17% des hospitalisations psychiatriques
• 20% de l'activité d'Hospitalisation à domicile (HAD)


Contact presse
Benjamin Azogui
Direction de la communication
01 53 83 56 56 / 06 27 20 18 49
benjamin.azogui@fhp.fr