En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Ségur de la Santé

share share
print

20200517 Segur
La FHP salue la volonté d'une réforme véritablement ambitieuse du système hospitalier
Le Président de la République et le Gouvernement ont annoncé vouloir réorienter la réforme du système de santé en tirant les leçons de l’engagement extraordinaire des acteurs de santé face à l’épidémie de covid. La FHP salue l’ambition affichée de prendre en compte les besoins des professionnels du soin confrontés depuis plusieurs années aux restrictions budgétaires.

« Le Président de la République et le ministre de la Santé veulent tourner le dos à une approche comptable qui a rendu impossible toute politique sociale ambitieuse dans les établissements de santé. Deux années de légère hausse des tarifs n’ont pas compensé plus de huit ans de baisse ininterrompue des budgets. Aujourd’hui, la situation n’est plus tenable. Nos professionnels de santé ont fait preuve d’un dévouement exceptionnel dans la lutte contre le virus mais on ne peut pas reprendre comme avant. Un choc d’attractivité est indispensable dans les établissements de santé » commente Lamine Gharbi, le président de la FHP.

La FHP approuve également la volonté du Président de la République d’instaurer une nouvelle organisation du système de santé basée sur le territoire, tirant les leçons des coopérations mises en œuvre au plus fort de la crise. Ce sont ces collaborations entre les différents acteurs de santé, indépendamment de leur statut public ou privé, qui ont permis d'absorber la vague épidémique.

« Une nouvelle organisation sanitaire fondée sur la coopération et la complémentarité permettra de mieux répondre aux besoins des Français qui sont conscients de cet enjeu puisque 77% d’entre eux* souhaitent voir perdurer la logique des synergies entre public et privés. C’est le moment de capitaliser sur les avancées. » explique Lamine Gharbi

« Afin de tirer tous les enseignements de la crise et de réussir cette réforme ambitieuse, c’est l’ensemble des acteurs de santé, professionnels de ville et hospitaliers quel que soit leur statut, qui doit à présent être associé aux discussions qui vont commencer » précise le président de la FHP.

* sondage Viavoice pour la FHP réalisé du 5 au 8 mai auprès d’un échantillon représentatif de 1001 personnes.